Les dernières actualités

12698208_1137067433010671_8068097520333520527_o
17/02/2016

Come back !

Mardi 16 février, sur les routes vallonnées du Rallye Monte-Carlo, le Groupe Renault a dévoilé le show car Alpine Vision, et annoncé son intention de commercialiser une voiture de série en 2017.

Plus de 50 ans après l’apparition de l’Alpine Berlinette A110, le Groupe Renault présente le show car de son héritière, l’Alpine Vision. Cette sportive a été déclinée en deux versions, l’une blanche, l’autre bleue, dans un design qui reprend les codes de la Berlinette, avec une silhouette élancée et des angles arrondis. Côté technique, le coupé est doté d’un moteur 4 cylindres turbo, et peut atteindre 100 km/h en moins de 4,5 secondes.

A la tête d’Alpine, un nouveau directeur-général, Michael van der Sande, et au design Antony Villain. « Nous sommes tous très fiers d’avoir été chargés de faire renaître Alpine pour le bonheur des passionnés de voitures de sport dans le monde entier, » note Michael van der Sande. « Notre mission sera de réinterpréter les célèbres Alpine du passé et d’assurer l’avenir d’Alpine grâce à de superbes et agiles voitures de sport de haute-performance. Le show car Alpine Vision a tout d’une Alpine, tout en affichant une réelle modernité. Nous avons hâte de pouvoir révéler la voiture de série plus tard cette année. »

Du côté de Carlos Ghosn, volonté est faite d’ancrer plus que jamais le sport automobile et les voitures de sport dans l’ADN du Groupe Renault. « Au début du mois de février, nous avons annoncé notre retour en Formule 1 en tant qu’écurie.» explique-t-il. « Aujourd’hui, nous annonçons Alpine. Il s’agit d’une nouvelle étape dans l’exploitation de notre savoir-faire et de nos technologies dans le monde de la compétition pour en faire bénéficier nos véhicules de série, notre objectif étant de toucher de nouveaux clients dans le segment des sportives premium. »

Au cours des 12 mois à venir, l’équipe Alpine se consacrera à la réalisation d’une voiture d’exception qui sera très proche du show car en termes de lignes, de poids, de comportement, d’agilité et d’attention portée aux plus petits détails. Les priorités de l’équipe seront également d’étoffer son équipe et son réseau, tout en poursuivant son programme sportif. L’écurie Signatech-Alpine Racing a déjà décroché deux titres en ELMS (European Le Mans Series) et a remporté la victoire en LMP2 dans la manche chinoise du Championnat du monde d’Endurance 2016 (FIA WEC), à Shanghai. Cette saison, elle va engager deux prototypes Alpine LMP2 au FIA WEC ainsi qu’aux 24 Heures du Mans.

Assemblée à Dieppe, la nouvelle Alpine sera commercialisée sur le marché européen dès 2017.

12747976_1137067523010662_8561482307044189772_o 12719642_1137067613010653_4933265870082566355_o 12715940_1137067539677327_1135623521689869461_o 12715903_1137067396344008_4503397602014753663_o 12715882_1137067653010649_37944308674313007_o 12715882_1137067563010658_6456798472669669934_o 12710919_1137067633010651_3494377219370453409_o 12698409_1137067656343982_5603070067275292272_o
11402227_1137067476344000_2643883673075323029_o 10514316_1137067616343986_6001294948580706002_o 1909135_1137067589677322_8701944412228274080_o 740436_1137067529677328_715543016960727255_o